Recherchez

Virage à droite (Critique)

Le lundi 18 décembre 2017 à 23 h 50 min | Par | Rubrique : A l'affiche, Critique, Théâtre musical

Lieu : Café de la Gare, 75004 Paris
Dates : Jusqu'au 1er janvier 2018
Horaires : 20h30
Tarifs : 12 à 20 euros
Informations supplémentaires :

Mise en scène : Eric Toulis
Avec Patrick Laviosa ou Lucas Lemeauff, Stef, Gilles Roucaute, Nicolas Bacchus.

Résumé : Stéphanie de Morano, Nicolas Sarcchus, Gilles Scardestaing, et Lucas Stoipovon (en alternance avec Patrick Balkaniosa) vous invitent à redécouvrir un répertoire injustement négligé. De Florent Pagny à Didier Barbelivien en passant par l’incontournable Michel Sardou, Virage à Droite rend un vibrant hommage à ces artistes dont l’engagement et le talent n’ont rien à envier à tous ces chanteurs gauchistes dont on vous abreuve. A votre tour, tentez de remporter le Sardou d’Or ? Allons enfants de la patrie, Virage à Droite est arrivé ! Carrés Hermès fictifs et (faux) mocassins à (vrais) glands bienvenus !

Notre avis : Après son succès au festival d’Avignon, Virage à droite s’est installé depuis le mois d’octobre au célèbre Café de la Gare. Dès l’arrivée dans la salle, on nous tend un sac à vomi « parce que la Gauche n’a pas le monopole du haut-le-coeur ». Ce second degré, on le retrouve tout le long du spectacle où les 4 comédiens-chanteurs-musiciens campent des clichés tirés à l’extrême, et nous propose un concert de chansons fortement politisées comme Le temps béni des colonies ou Être patron d’entreprise, souvent signées par des personnalités célèbres de la chansons françaises. Si les chansons surprennent et amusent tant elles sont gênantes, les personnages restent assez simplistes, trop caricaturés. Les blagues en deviennent prévisibles et les scènes liant les différentes chansons perdent vite en intérêt, mais chaque instant musical reste bien ficelé et relance le rythme. Le concept inédit et le talent musical des artistes vous feront passer un moment agréable, et on ne doute pas que vous ressortirez avec une toute nouvelle vision de Michel Sardou…

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire