Recherchez

Welcome back, Cabaret !

Le samedi 10 septembre 2011 à 11 h 25 min | Par | Rubrique : Zoom

9 septembre 2011. Dans le foyer du Théâtre Mogador transformé en lieu de répétitions, les artistes de Cabaret ont présenté quelques extraits du spectacle à la presse invitée. Au milieu de quelques membres de la troupe originale, un certain nombre de « petits nouveaux » font leurs premiers pas au Kit Kat Klub. Parmi eux, Emmanuel Moire, que le grand public connaît via Le Roi Soleil, le spectacle musical de Kamel Ouali dans lequel il interprétait le rôle-titre (Lire notre interview d’Emmanuel Moire au moment du Roi Soleil). Il endosse aujourd’hui le rôle complexe du Emcee.

« De Cabaret, je n’avais en tête que la version cinématographique, assez différente du spectacle, surtout en ce qui concerne le Emcee, nous confie-t-il. J’ai découvert l’ampleur du rôle quand j’ai auditionné. Ca m’a fait flipper et en même temps, ça m’a excité. Dans ma vie personnelle et artistique, j’avais envie de me confronter à un rôle qui me déstabilise, me fasse sortir des choses que je n’avais jamais utilisées. Ce rôle est très ambigu, avec beaucoup de cassures qui demandent d’explorer plein de facettes différentes de soi.
J’ai un parcours un peu atypique et on ne m’attend pas forcément là, alors que ce sont des choses que j’ai en moi depuis longtemps mais que je n’avais jamais eu le courage de faire, parce qu’on se conditionne, qu’on se dit qu’on n’est pas assez bon… C’est tombé pile à un moment où j’avais envie de changement.
Aujourd’hui, je suis très excité. Il manque ce partenaire qu’est le public et j’ai encore beaucoup de travail mais les Américains savent très bien travailler et nous faire évoluer. Depuis trois semaines, ils me disent qu’ils me voient grandir chaque jour et ça fait du bien d’être une matière première dans leurs mains et de me laisser grandir, me développer. Je me laisse le mois qui reste pour déployer mes ailes. »

Audrey Senesse, Cathy Arondel, Vanessa Cailhol et Emmanuel Moire en répétions pour Cabaret 2011 (c) Regard en Coulisse

Catherine Arditi reprend le rôle de Fraülein Schneider qui lui avait valu une nomination aux Molières (Lire notre interview de Catherine Arditi et Pierre Reggiani lors de Cabaret en 2006-2008.) . Bien que plus aguerrie qu’Emmanuel Moire, elle ne semble pas moins émue. « Au premier jour des répétitions, on a tous été très bouleversés de se retrouver, explique-t-elle. C’était compliqué pour moi parce que je n’arrivais pas à parler, ni à chanter ; je pleurais à chaque phrase : cette comédie musicale est exceptionnelle, avec la mise en scène éblouissante de Sam Mendès.
Mon personnage sera forcément un peu différent. Il y a cinq ans, je n’avais jamais chanté donc j’étais très obnubilée par cet aspect que je ne maîtrisais pas. Mais comme je n’ai pas arrêté de travailler le chant après Cabaret, je suis beaucoup plus libre aujourd’hui, ce qui me donne plus de liberté par rapport au personnage. C’est encore plus agréable de retrouver ce spectacle. Mais j’aurai quand même le trac : plus je joue, plus j’ai le trac, ça ne va sûrement pas s’arrêter ! C’est comme ça, je fais avec ! »

Catherine Arditi en répétitions pour Cabaret 2011 (c) Regard en Coulisse

Pour cette version 2011, les « vétérans » accueillent les petits jeunes avec bienveillance. BT McNicholl, metteur en scène associé du spectacle, nous explique comment ce mélange crée une synergie (Lire notre interview de BT McNicholl lors de Cabaret en 2006-2008.) « Nous avons toujours considéré Cabaret comme une matière vivante, qui change, évolue et qui s’adapte au cœur et à l’esprit des personnes qui jouent les rôles. Ce fut une joie de retrouver les anciens membres de la troupe pour creuser encore plus profondément dans le texte et les émotions. En même temps, le fait d’avoir ces nouveaux garçons et filles du Kit Kat Klub ainsi qu’Emmanuel permet d’explorer le show avec un regard neuf. Ils apportent une nouvelle vitalité et cette combinaison est, pour nous, extrêmement revigorante. »

La troupe de Cabaret 2011 (c) Regard en Coulisse

Patrick Vacarriello était le directeur musical de la production originale à Broadway en 1998. Il a découvert la nouvelle troupe française. « Je n’avais pas travaillé sur une production de Cabaret depuis cinq ans et quand je suis venu à Paris pour les auditions, je dois dire que j’ai été impressionné. Ce que je ressens ici, c’est que les artistes sont passionnés et travaillent dur. En tout cas, chaque production est différente et unique, on ne peut pas faire tout le temps la même chose. C’est d’ailleurs le propre challenge que je me donne, en tant que directeur musical, d’amener un souffle nouveau… et de faire encore mieux qu’avant ! »

Changement dans la continuité, expérience et fraîcheur, le cru 2011 de Cabaret pourrait surprendre. Résultat à partir du 6 octobre au Théâtre Marigny.

Claire Pérot en répétions pour Cabaret 2011 (c) Regard en Coulisse

[Nous reviendrons sur Claire Pérot, interprète de Sally Bowles dans un prochain article. En attendant, nous vous proposons de relire son interview réalisée en 2007.]

Retrouvez plus de photos sur notre page Facebook.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , ,

Laisser un commentaire