Recherchez

Ze interrogatoire : Cyrille Garit

Le vendredi 1 juin 2012 à 0 h 26 min | Par | Rubrique : Divers, Portraits

Cyrille Garit (c) B. Perroud

Cyrille est l’auteur du livret du musical Les Instants Volés présenté en 2010 aux lectures organisée par Diva et fera l’objet de quatre représentations exceptionnelles les 11, 17, 24 et 25  juin prochain au Théâtre Michel.

Nom : Garit

Prénom : Cyrille

Date de naissance : 1er juin 1977

J’adore : mon indépendance, l’empathie, la gentillesse, créer, les franches rigolades entre amis, la raclette en hiver, les pique-niques sur le canal Saint Martin…

Je déteste : la traite des blanches, le manque de curiosité qui guide souvent les gens vers l’ignorance et la peur de l’autre, conduire dans Paris, ma nature « poisson rouge ».

Ma couleur préférée : le bleu

Mon péché mignon : définitivement, le nutella

L’autre métier que j’aurais pu faire : heu, vraiment aucun autre. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé.

La chose que j’emporterais sur une île déserte : un canoë pour partir aussitôt dans l’autre sens.

Mon pire cauchemar : Perdre ma liberté

Sucré ou salé ? Les deux ! ça dépend de l’heure.

En ce moment, j’écoute : Adele, Nneka, the XX, Nina Simone, Maroon 5, Feist, Sia …

En ce moment, je lis : Les questions de « Ze interrogatoire » ? Sinon je n’ai pas trop le temps de lire en moment (mais toujours un bouquin d’Albert Camus dans les parages).

Mon idole quand j’avais dix ans était : Chantal Goya (je lui avais même écrit pour pouvoir faire le panda « pandi panda », si si !) , Barbra Streisand et tous les acteurs de Sauvés par le gong.

Mon idole aujourd’hui est : J’admire beaucoup le travail artistique de Björk et Muse ou encore l’engagement politique d’Aung San Suu Kyi mais je n’ai pas pas franchement d’idole à proprement parler.

Ma comédie musicale préférée : Starmania

Le rôle que je rêve d’interpréter : Celui que je suis en train de vivre en ce moment grâce aux Instants Volés.

La personne avec qui je rêve de travailler : Barbra Streisand, mais je crois que niveau timing on va se louper.

Trois adjectifs qui me décrivent : Ah la la, la question qui tue. Châtain, excessif et hédoniste.

Question posée par la précédente victime de Ze Interrogatoire, Tiffanie Jamesse :  « Arnold et Willy » en comédie musicale… Tu crois que ça marcherait ? Je n’y aurais jamais pensé si la question ne m’avait pas été posée, mais pourquoi pas. Il suffirait juste d’un bon librettiste pour que ça marche, et puis on a déjà la chanson phare « Personne dans le monde ne marche du même pas, Et même si la terre est ronde on ne se rencontre pas » !

La question que je pose à la prochaine victime de Ze interrogatoire : Si tu la connais, pourrais-tu me donner la recette de la moussaka ? D’avance merci.

Ma devise : « Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve » (Saint Exupéry)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , ,

Laisser un commentaire